Tennis

20 janvier 2020 04:14; Act: 20.01.2020 06:19 Print

C'est déjà fini pour Golubic et Teichmann

par Mathieu Aeschmann, Melbourne - L'Open d'Australie est déjà terminé pour Viktorija Golubic et Jil Teichmann, qui n'ont pas tenu la longueur.

storybild

Viktorija Golubic pourra s'en vouloir longtemps. (Photo: Keystone)

Une faute?

Il a suffi d'une seule rotation, lundi en ouverture de l'Open d'Australie, pour que Belinda Bencic se retrouve dernière Suissesse en lice. Pour son premier match dans le grand tableau à Melbourne, Jil Teichmann (WTA 68) s'est inclinée contre plus forte: Ekaterina Alexandrova (WTA 28) 4-6, 6-4, 2-6. Quant à Viktorija Golubic (WTA 76), elle écrit un chapitre de plus de son histoire tourmentée avec la première levée du Grand Chelem. Sa défaite au «super tie-break» contre la modeste chinoise Lin Zhu (WTA 71), 6-4, 1-6, 6-7, constitue en effet son cinquième échec au premier tour »Down Under.

Soyons honnête, Jil Teichmann peut déjà s'estimer heureuse d'avoir accroché le droit de disputer un troisième set après une entame catastrophique. Trop fragile au service, la Biennoise a longtemps eu beaucoup de mal à faire le poids à l'échange face à Ekaterina Alexandrova. Mais menée 4-6, 1-3, elle a alors profité d'un étonnant trou d'air de la Russe pour se relancer et égaliser à une manche partout. Plus puissante, plus entreprenante aussi, la gagnante de Shenzhen se reprenait toutefois très vite pour s'imposait finalement sans trop trembler (6-4, 4-6, 6-2).

Viktorija Golubic pourra, elle, s'en vouloir beaucoup plus longtemps. La façon dont elle força la décision en fin de première manche – deux sublimes revers long de ligne de suite – pouvait en effet laisser présager que la Zurichoise allait enfin briser sa malédiction de Melbourne Park. Malheureusement pour elle, «Viki» passait totalement à côté de sa deuxième manche. Et malgré une balle de break à 4-4 au troisième puis un meilleur départ dans le tie-break décisif (3-0), Golubic s'écroulait complètement en concédant huit points de suite (dont deux doubles fautes).

Certaines défaites font plus mal que d'autres et celle-ci en fait assurément partie.

Tennis

(Sport-Center)