ATP - Miami

26 mars 2014 23:01; Act: 26.03.2014 23:09 Print

Djokovic écarte Murray

Novak Djokovic s'est qualifié pour les demi-finales du Masters 1000 de Miami. Le Serbe y est parvenu en évinçant Andy Murray sur le score de 7-5 6-3.

storybild

Djokovic reste en lice pour réussir le doublé après son titre d'il y a dix jours au Masters 1000 d'Indian Wells (EU). (Photo: AFP)

Une faute?

Ce 20e face-à-face entre les deux hommes (12-8 désormais pour Djokovic) n'a pas atteint les sommets. Comme souvent très attentistes lorsqu'ils s'affrontent, les no 2 et 6 mondiaux se sont «contentés» d'un jeu d'usure, attendant la faute de leur adversaire.

Et à ce petit jeu, c'est Djokovic qui a été le plus en réussite. Il a ainsi profité de l'énervement de son rival à 6-5 dans le premier set - Murray a estimé que le Serbe avait touché le filet lors du premier point du jeu - pour réussir un break blanc et s'emparer de la première manche.

Dans le deuxième set, Murray a été le premier à faire le break pour mener 3-2. Mais le Britannique s'est ensuite effondré, perdant les quatre jeux suivants. Opéré au dos en septembre dernier, l'Ecossais peine décidément à retrouver son meilleur niveau, lui qui n'est jamais allé plus loin qu'une demi-finale cette année (à Acapulco).

Sans être vraiment convaincant, Djokovic reste lui en lice pour réussir le doublé après son titre d'il y a dix jours au Masters 1000 d'Indian Wells (EU). En demi-finale, le joueur de Belgrade affrontera Roger Federer ou le Japonais Kei Nishikori, qui étaient opposés dans la nuit de jeudi.

Facile pour Nadal

La veille, Rafael Nadal s'est aisément qualifié pour les quarts de finale à Miami, le seul Masters 1000 qui se refuse encore à lui avec Paris-Bercy et Shanghaï. Le no 1 mondial n'a concédé que... trois points sur son service face à Fabio Fognini (ATP 14), dont un sur une double faute!

«J'étais extrêmement concentré et solide sur mon service. C'est primordial pour moi sur dur», lâchait le Majorquin, qui a écrasé l'Italien 6-2 6-2 en 62'. Sorti dès le 3e tour à Indian Wells il y a deux semaines, Rafael Nadal n'a perdu que neuf jeux en trois matches disputés depuis son arrivée en Floride. Il n'a concédé au total que 19 points sur son service, alors que Roger Federer en avait lâché 18 sur son engagement dans ses trois premières parties.

Troisième jouer à atteindre la barre des 20 succès en 2014 après Roger Federer et Marin Cilic, Rafael Nadal sera opposé au tour suivant au bombardier Milos Raonic (ATP 12). L'octuple champion de Roland-Garros n'a pas perdu le moindre set en quatre duels livrés face au Canadien, qui a atteint la barre des 100 matches gagnés dur mardi soir.

«Je devrai prendre le jeu à mon compte. Quand il domine les échanges, il est difficile de tenir le choc face à lui. La qualité du service sera également décisive dans cette partie», soulignait Milos Raonic, auteur de 15 aces en 8e de finale face à Benjamin Becker (6-3 6-4). Le Canadien n'a pas non plus concédé le moindre break depuis le début du tournoi.

(ats)