Roland Garros

28 mai 2014 19:22; Act: 28.05.2014 19:29 Print

Federer: «Je n’étais jamais décontracté»

par Oliver Dufour, Paris - Le Bâlois s’est qualifié mercredi pour le 3e tour à Paris en sortant Diego Schwartzman (Arg) en 3 manches, 6-3 6-4 6-4. Un duel plus dur qu’il n’y paraît.

storybild

Le Bâlois n'a jamais relâché sa vigilance dans un match dont il se méfiait. (Photo: Keystone/AP/Darko Vojinovic)

Sur ce sujet
Une faute?

Sans avoir encore affronté d’adversaire particulièrement coriace, Roger Federer a jusqu’ici affiché une belle maîtrise sur la terre de Roland Garros. Mais le No 4 mondial a admis avoir été un peu nerveux à l’idée d’affronter un inconnu. Au prochain tour, il défiera le Russe Dmitry Tursunov, qu’il a battu 4 fois en autant de rencontres.

Comment avez-vous vécu ce match face à Diego Schwartzman, que vous ne connaissiez pas?
Je ne l’avais même jamais vu! Donc je ne savais même pas quelle taille il faisait, donc ce n’était pas simple à préparer. C'était difficile pendant tout le match, pour moi en tout cas, parce que je ne me sentais pas décontracté. A aucun moment du match. J'avais l'impression qu'il était toujours agressif, même du fond du court. Son jeu était bon. Je vois pourquoi il est classé comme il l'est. Il va sûrement grimper dans la hiérarchie.

Qu’est-ce qui a fait la différence, en fin de compte?
J'ai été bon sur les jeux de retour. Je savais que j'allais faire plus de fautes directes parce qu'il sert très fort. Ca vous pousse plus à la faute. J'aurais voulu être plus décontracté aujourd'hui. Je vais voir à quoi ressemblera le match suivant. Cela dépend du vent, du temps, si je peux jouer de façon décontractée. Mais l’important est de se concentrer sur soi-même avant tout.

De quoi venait cette nervosité, exactement?
C'était surtout lié à mon adversaire, qui a su garder une bonne pression sur moi. Et peut-être aussi un peu le temps, voir la pluie arriver, partir, tout cela... Je ne me suis jamais complètement relâché. Mais c'est bien aussi de jouer comme cela, comme si tu jouais une balle de break à chaque point. Cela use un peu plus d'énergie, mais en même temps c'est bien de passer des moments un peu difficiles. C'était un match comme cela, même si le score ne le montre pas.