Tennis

28 juin 2019 11:18; Act: 28.06.2019 13:30 Print

Federer dans la moitié de tableau de Nadal

par Mathieu Aeschmann - Le Suisse affrontera théoriquement l'Espagnol en demi-finale sur le gazon de Wimbledon. Wawrinka contre Bemelmans.

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le tirage au sort de Wimbledon a mis un terme à la polémique entretenue durant la semaine sur la nomination des têtes de série. Roger Federer en avait rigolé à Halle: «si je me retrouve dans la même moitié que Rafa, ce sera exactement la même chose». Bingo. Relégué tête de série no 3, Rafael Nadal a été tiré dans partie basse du tableau, celle «présidée» par le Bâlois.

S'ils sont à la hauteur de leur palmarès, «Fedal» se retrouveront donc en demi-finale à Church Road; pour le plus grand plaisir du numéro un mondial Novak Djokovic qui lancera son tournoi contre Philipp Kohlschreiber. Mais ces projections théoriques seront très vite en danger, surtout dans la «petite section» de Rafael Nadal. Après un premier tour de chauffe contre Sugita (ATP 258), le Majorquin pourrait en effet retrouver Nick Kyrgios dès la deuxième ronde (sortez les pop-corn); avant un 3e tour théorique face à Tsonga ou Shapovalov. Rien que du très dangereux sur gazon!

Roger Federer lancera, lui, son tournoi contre le Sud-Africain Lloyd Harris (87 ATP). Son parcours théorique vers le dernier carré se déroule comme suit: Rubin, Pouille, Coric (8e) puis Nishikori, Isner ou Berrettini en quarts. De l'autre côté du tableau, Stan Wawrinka a hérité d'un voisinage rempli de très grands serveurs. On ne parle pas ici de son premier adversaire, le gaucher belge Ruben Bemelmans qui est sorti des qualifications. Mais de ce chemin théorique vers les demi-finales qui enchaîne les sommets proche ou au-delà des deux mètres avec Opelka, Raonic (pour un 3e duel sur les 4 dernières levées du Grand Chelem?), Anderson et Zverev (1/4). Une adversité sans rythme qui n'est pas forcément ce que préfère "Stanimal".

Chez les dames, Belinda Bencic s'est vu offrir un premier tour piège (Pavlyuchenkova) et ce qui est peut-être le quart de tableau le plus relevé de l'histoire du tennis féminin. Jugez plutôt. Avec Barty (No 1 mondiale), Serena Williams, Muguruza et Kerber, il s'y trouve quatre des principales favorites. Si vous ajoutez Donna Vekic, Maria Sharapova et Julia Georges, toutes très à l'aise sur gazon, vous obtenez le parcours de la combattante proposé à la Saint-Galloise. Une déveine dont «Beli» pourra discuter avec Stefanie Voegele, opposée à Kanepi, dans ce même «quart de la mort».

Autre Suissesse pas vraiment gâtée par le sort, Timea Bacsinszky affrontera Sloane Stephens, 9e mondiale mais pas toujours la plus à l'aise sur gazon. Sans doute un motif d'espoir pour la Vaudoise. Jil Teichmann et Viktorija Golubic auront, elles, une carte à jouer face à Anastasia Potapova (WTA 71) et Iga Swiatek (WTA 63).

Le tableau féminin proposera par ailleurs quelques premiers tours magnifiques. Voici notre sélection : Jabeur-Kvitova, Hsieh-Ostapenko, Halep-Sasnovich et surtout un duel des générations que Hollywood n'aurait pas renié entre Venus Williams (39 ans) et le phénomène Coco Gauff (15 ans). Sortie des qualifications, cette dernière est née dix ans après que l'aînée des Williams soit passée professionnelle. Fou !

Tennis

(nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Andrée Marelli le 28.06.2019 14:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Federer vs Nadal

    Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Federer est un spécialiste du gazon et Nadal de la terre battue. Mais Nadal est fort sur toutes les surfaces alors que le meilleur du jour gagne. Bonne chance à Federer.

  • ça s'appelle le 28.06.2019 12:20 Report dénoncer ce commentaire

    ça s'appelle

    Les risques du métier... Bonne chance, Roger!

  • Kim197 le 28.06.2019 12:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une occasion à saisir

    Ce sera une occasion à saisir pour Federer de mettre une bonne raclée à Nadal...s'il Rafa arrive en demie. Come on Roger!

Les derniers commentaires

  • Summer Party le 29.06.2019 10:51 Report dénoncer ce commentaire

    des tenniswomen

    Presque prêtes à dire oui au mariage, Belinda, Garbiñe et Eugenie sont les plus belles. Bien sûr, les deux dernières sont venues que pour la photo sans raquettes. Et la plus sympathique, presque timide, Caroline Garcia manque à l'appel. Cette collection me rappelle des "spring rolls" de Saïgon où parmi les rouleaux de printemps on trouve aussi des "summer rolls" aux herbes aromatiques.

  • Coup de sac le 28.06.2019 18:58 Report dénoncer ce commentaire

    Tout est à revoir

    Mais pourquoi faire deux groupes? Il suffit de mettre tout le monde dans le même panier et le tirage au sort fera le reste... Ce serait bien un match de premier tour en Nadal et Djoko, puis , hasard du tirage au sort suivant, le vainqueur retrouvant Federer au 2 ème tour! Cela permettrait de mettre les choses au point de suite et pourrait nous donner une finale inédite en lieu et place de ces tirages au sort dirigés qui permettent aux favoris de se chauffer avec d'obscurs tennismans!

    • lolo le 29.06.2019 08:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Coup de sac

      n'importe quoi!!!

    • cul-de-sac le 29.06.2019 08:44 Report dénoncer ce commentaire

      @Coup de sec (extra dry)

      Je vais de ce pas convoquer l'ambassadeur de la fédération internationale de tennis.

  • Un entraîneur juniors le 28.06.2019 18:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans la tête seulement la victoire.

    Comme je dis à mes juniors de 10 à 12 ans , chaque match est une victoire ou une défaite et ça pour tous les joueurs du monde du tennis. Du premier mondial au junior.

  • Saturation le 28.06.2019 18:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Indigestion

    Tiens y avait longtemps ...

  • Swissmade le 28.06.2019 15:27 Report dénoncer ce commentaire

    Pobrecito

    Et bien voilà, la pleureuse peut sécher ses larmes et se moucher. Tout ce cirque pour rien. On dit comment Calimero en espagnol ?

    • RFRN le 29.06.2019 07:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Swissmade

      "Elle" n'a pas pleuré. C'est à la traduction de ses paroles qu'ils changent le sens des mots. Créer la polémique là où il n'y a pas, c'est le job des journalistes. Ces joueurs ont un grand respect envers l'autre. Bref, que le meilleur gagne :-)