Tennis - Bâle

25 octobre 2014 20:52; Act: 25.10.2014 20:52 Print

Federer s’en sort contre les services de Karlovic

par Laurent Morel, Bâle - Le Bâlois s’est imposé en trois manches contre le géant croate, auteur de 33 aces. «RF» atteint la finale des Swiss Indoors pour la 11e fois.

storybild

(Photo: Reuters)

Sur ce sujet
Une faute?

Il s’attendait à devoir encaisser les puissants services de son adversaire, Roger Federer a été servi samedi en demi-finales à Bâle. Face à Ivo Karlovic (ATP 31), «RF» a eu besoin de trois manches pour se défaire du géant croate 7-6 3-6 6-3. Il retrouvera en finale dimanche David Goffin, qui a mis fin au rêve d’un autre Croate, le jeune Borna Coric.

Rien n’a été facile pour le Bâlois contre Karlovic, 2m11 sous la toise. Le Croate a armé pas moins de 33 aces (74% de premières balles), contre seulement 7 (64%) à Federer, tous dans la première manche. Une première manche dans laquelle le «Maître» croyait avoir fait le plus dur lorsqu’il se procurait trois balles de break dans le quatrième jeu. C’était sans compter les boulets de canon envoyés par son adversaire de 35 ans, qui a effacé ces occasions grâce à un ace et deux services gagnants.

Bataille de serveurs

Le premier set s’est finalement décidé au terme d’un tie-break très enlevé, dans lequel aces et services gagnants se sont succédés. Un deuxième mini break de Federer sur un beau passing lui a permis de l’emporter 10-8 et de libérer le très chaud public de la halle Saint-Jacques après 50 minutes de jeu.

La bataille de serveurs s’est poursuivie dans le deuxième acte, mais cette fois, c’est le géant de Zagreb qui a su en profiter. Il a converti sa deuxième balle de break du match à 3-4 sur un retour gagnant. Le public rhénan a sifflé Karlovic pour le manque de variété dans son jeu.

Le Croate a finalement craqué en début de troisième manche. Sur une double faute, il a offert le break sur un jeu blanc (!) remporté par Federer (3-1), qui s’est envolé vers un 65e succès cette saison. Le No 2 mondial disputera une neuvième finale de rang à Bâle et reste en course pour un sixième titre chez lui. Il peut continuer à espérer finir l’année au sommet de la hiérarchie, en doublant Novak Djokovic sur le fil.