Tennis

19 juillet 2013 21:58; Act: 19.07.2013 22:12 Print

Federer se hisse dans le dernier carré

L'Allemagne est le pays qui convient le mieux à Roger Federer en 2013. Après sa victoire sur le gazon de Halle début mai, le Bâlois disputera les demi-finales du tournoi de Hambourg grâce à son succès 7-6 3-6 7-5 acquis de haute lutte face au coriace allemand Florian Mayer (ATP 45).

Sur ce sujet
Une faute?

Lors de leurs quatre rencontres disputées jusque-là, Florian Mayer (29 ans) n'était jamais parvenu à prendre un set à Federer. Leur cinquième opposition - la première sur terre battue - s'est cette fois avérée bien plus corsée pour le quadruple vainqueur du tournoi hanséatique. Jusqu'à un dernier break libérateur du Bâlois, à 5-5 dans la manche décisive.

Roger Federer et sa nouvelle raquette ont joué à se faire peur face à un adversaire qui avait gardé le rythme en remportant le tournoi Challenger de Brunswick lors de la deuxième semaine de Wimbledon. En ne ravissant le service de l'Allemand qu'à sa huitième balle de break, le no 5 mondial s'est largement compliqué les choses au cours d'un match qu'il aurait dû conclure bien plus tôt.

Après le gain du tie-break, lors duquel la qualité du revers de Mayer a baissé, Federer semblait ainsi parti sur les chapeaux de roue en s'offrant des opportunités de break à l'entame de deuxième set. Las pour lui, le Bâlois a souvent péché à la précision, lorsque ce n'était pas les grands coups droits de l'Allemand de 29 ans qui le mettaient dans les cordes.

Largement dominé dans la deuxième manche, Federer la perdait logiquement en concédant son service pour la troisième fois. Poussé par son public, Mayer n'a alors plus montré de complexe face à l'ancien numéro un mondial. Ainsi, même mené 4-2, le demi-finaliste du dernier tournoi de Bucarest se laissait galvaniser et trouvait les lignes pour recoller à 5-5. Un «money time» enfin parfaitement géré par Federer, qui concluait finalement la partie sur un service gagnant après deux heures de jeu.

En demi-finale, le Bâlois de 31 ans affrontera samedi la surprise du tournoi Federico Delbonis (ATP 114). L'Argentin, qui n'a figuré qu'une semaine dans le top 100 de la hiérarchie mondiale (98e en avril dernier), a éliminé l'Espagnol Fernando Verdasco au terme d'un match marathon de 3h14'. Ce sera la première confrontation entre Federer et le gaucher de 22 ans, qui n'a jamais battu de membre du top 10.

En cas de victoire, Federer affrontera en finale le vainqueur du match opposant Nicolas Almagro à Tommy Haas/Fabio Fognini.

(ats)