Tennis

11 janvier 2019 11:43; Act: 11.01.2019 15:21 Print

Le monde du tennis s'incline devant Sir Andy

par Mathieu Aeschmann - Depuis l'annonce de sa proche fin de carrière, Andy Murray croule sous les hommages. Ils saluent le joueur autant que l'homme.

Sur ce sujet
Une faute?

À l'époque des hommages instantanés, diffusés par vagues sur les réseaux sociaux, l'émoi se mesure davantage par la qualité des messages que par leur quantité. Or à voir les mots reçus ce matin par Andy Murray, ses larmes, versées vendredi à Melbourne, ont touché le monde du tennis en plein coeur. Le destin d'un champion blessé dans sa chair au point de devoir se retirer touche toujours une communauté d'athlètes. Mais quand ce dernier est aussi une personnalité intègre et drôle, appréciée des deux vestiaires, l'élan de sympathie devient presque hagiographique.

«Andy laissera une forme de courage étalon duquel nous avons tous à apprendre, a réagi Ivan Lendl, son ancien coach, auprès de Mike Dickson, du «Daily Mail». Il a toujours tout donné sur un court et je vais me retourner sur nos années de travail en commun avec un sentiment de plénitude. Elles furent drôles et excitantes.» Son humour, sa simplicité et son éthique de travail, telles sont les qualités que ses pairs choisissent majoritairement de saluer. L'ancien No 1 mondial Andy Roddick y ajoute la marque de fabrique du joueur: son fabuleux sens tactique.

«Je te tire mon chapeau, Andy! Tu es une légende absolue. Un membre de la «short list» des plus grands tacticiens de l'histoire. Des résultats irréels au coeur d'une époque brutale. Immense respect! J'espère que tu pourras finir fort et en santé.» Parmi ses rivaux en activité, Grigor Dimitrov et Juan Martin Del Potro ont tiré la corde sensible. «Le tennis touche à sa fin entre nous, mais notre amitié durera pour toujours» (Dimi). «Tu mérites de choisir le moment de ton départ. On t'aime» (Delpo).

Parmi les coaches, Darren Cahil a comme souvent su trouver les mots justes. «Quand vous cherchez des exemples de joueurs qui ont «exploité leur potentiel jusqu'à la dernière goutte de sueur», vous devriez trouver une photo d'Andy Murray assis à côté de cette formule. Remarquable de discipline à l'entraînement, en match, esprit de sacrifice, quête de perfection. Un peu fou, mais un mec normal devenu légendaire. Bravo Andy!»

Enfin le plus touchant des hommages est sans doute venu de celui qui se présente comme «son petit frère sur le Tour». La prose de Nick Kyrgios est un peu hésitante, mais son émotion transpire et raconte, par rebond, la générosité d'Andy Murray face à ce «jeune garnement au grand coeur» qu'il a pris sous son aile. «Andy, je sais que tu m'as souvent pris pour un fou, mais au moins essaie d'écouter celle-là, mon vieux. Tu as influencé notre sport de tant de manières. Je sais que tu ne voulais pas partir comme ça, mais, eh, ce fut une sacrée aventure! Tu m'as pris sous ton aile quand je suis arrivé sur le Tour et, depuis, je me réjouissais à chaque fois de te revoir. Tu es un joueur dingue, à des années-lumière devant moi. Et je veux juste te dire que ce jour n'est pas seulement triste pour toi et ton équipe. Il me reste quelques photos qui devraient bien te faire rire. () Tu le sais, tout le monde veut te voir continuer à te batte et surtout continuer à rester le même. Bonne chance pour l'Open Muzz! Je serai derrière toi»

Tennis

(nxp)