Tennis

17 décembre 2018 13:15; Act: 17.12.2018 15:46 Print

Exit Gstaad, place au Ladies Open Lausanne

par Simon Meier - Comme annoncé voici dix jours par Sport-Center, la société Grand Chelem a choisi de délocaliser l'événement à Vidy.

storybild

Le tennis féminin tourne le dos à la station de l'Oberland bernois.

Sur ce sujet
Une faute?

Adieu les somptueux paysages alpins de l'Oberland bernois, bonjour les non moins belles rives du Léman. La société Grand Chelem Event, détentrice des droits de l'événement, a officialisé ce lundi après-midi le déménagement du tournoi WTA de Gstaad à Lausanne. Le Ladies Championship, qui aura vivoté durant trois éditions (2016-2018) et dans l'ombre du tournoi masculin, n'avait décidément pas d'avenir sportif ni financier au coeur des Alpes. La manifestation cherchera donc à se réinventer sur les courts du Tennis Club Stade-Lausanne, du 13 au 21 juillet prochains. Elle s'appellera désormais le Ladies Open Lausanne.

«Nous avons réalisé qu'il y avait un phénomène de cannibalisation entre les tournois masculin et féminin à Gstaad, explique Jean-François Collet, directeur de Grand Chelem. Alors que nous cherchions une solution, nous avons eu la bonne surprise de sentir le vif intérêt de la part de la Ville et du Canton de Lausanne, sans compter la motivation du Stade-Lausanne. Et vu la réaction positive des sponsors, je suis très optimiste quant à nos chances de faire décoller l'événement.»

Dans ce but, il y a quelques idées, comme la mise en place de sessions de nuit et autres joyeusetés accessoires. Il y a aussi une ambassadrice de choc, Timea Bacsinszky, présente lundi à la Maison du Sport international afin d'y dire son bonheur: «Je suis très heureuse que ce tournoi ait encore l'occasion de grandir, qui plus est chez moi, s'est réjoui la joueuse de Belmont. Je jouerai ici avec grand plaisir et puis comme ça, je pourrai donner des conseils aux autres joueuses pour les sorties et les activités.»

L'option lausannoise offre ainsi de nouvelles perspectives à Grand Chelem, qui bénéficie d'un important soutien politique, la Ville et le Canton marchant sur ce coup main dans la main. «C'est génial d'avoir une telle compétition ici, chez nous!», s'est enthousiasmé Philippe Leuba, Conseiller d'Etat et responsable des Sports pour le canton. Du côté de la Ville, le Conseiller municipal Oscar Tosato souligne que le Ladies Open Lausanne s'inscrit dans une «ambition générale», qui consiste à organiser «au moins une compétition majeure» chaque année dans la capitale olympique.

Tennis