Tennis

21 novembre 2019 08:39; Act: 21.11.2019 08:40 Print

Nadal gagne deux fois et qualifie l'Espagne

Le No 1 mondial s'est imposé en simple, puis en double. Son pays est en quart de finale de la Coupe Davis.

storybild

Rafael Nadal s'est imposé en simple et en double. (Photo: Keystone)

Une faute?

Rafael Nadal a qualifié l'Espagne pour les quarts de finale de la Coupe Davis nouvelle formule, mercredi à Madrid, et son grand rival en cette fin de saison, Novak Djokovic, aura l'occasion d'en faire autant jeudi avec la Serbie, qui affronte la France.

Soutenu par son peuple, Nadal a remporté sans frémir le second simple contre le Croate Borna Gojo (6-4 6-3), après que Roberto Bautista avait enlevé le premier contre Nikola Mektic (6-1 6-3). Dans la foulée, le No 1 mondial a remplacé au dernier moment Feliciano Lopez aux côtés de Marcel Granollers pour jouer et remporter le double face à la paire croate Ivan Dodig et Mate Pavic (6-3 6-4).

Après ses victoires, Rafael Nadal s'est exprimé sur le futur de la Coupe Davis, alors que se profile en janvier l'ATP Cup, qui se veut une autre grande compétition par équipes. «Je ne vois pas deux Coupes du monde en un mois dans notre calendrier», a-t-il asséné.

«Nous avons l'occasion d'avoir enfin une grande compétition. Il est important que l'ATP (ndlr: qui gère le circuit professionnel et organise l'ATP Cup) et l'ITF (ndlr: la Fédération internationale, qui gère la Coupe Davis dont elle a laissé l'organisation à la société espagnole d'investissement Kosmos) unissent leurs efforts, d'autant que dans le même temps, une grande entreprise comme Kosmos est prête à travailler dur pour faire passer un palier à cette compétition», a détaillé l'Espagnol.

«Donc si vous me demandez mon opinion personnelle, il n'y a pas d'autre voie que d'avoir une seule grande, grande compétition: ATP, ITF, Kosmos, Coupe Davis, Coupe du monde... quel que soit le nom. Encore que je pense que Coupe Davis serait le nom juste, parce qu'il fait partie de l'histoire de notre sport», a conclu Nadal.

Autre qualifiée du jour, l'Australie, qui a battu la Belgique. Mais les Australiens ont terminé sur un geste d'éclat en abandonnant dans le double qui devait les emmener au bout de la nuit... après un jeu, pour éviter la polémique née du forfait, la veille dans les mêmes circonstances, du Canada avant son double contre les États-Unis.

Tennis

(nxp/afp)