Tennis

22 septembre 2019 15:19; Act: 23.09.2019 08:07 Print

Patrick McEnroe crie à l'injustice

Premier scandale en Laver Cup: le forfait de Nadal, annoncé tardivement, aurait empêché le «Team World» de réorganiser l'alignement de ses joueurs.

storybild

Patric McEnroe (à g., à côté de son frère John): «On n'avait pas de choix, c'est injuste...» (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La Laver Cup est en train de vivre son premier gros moment de tension. La raison? Le forfait de Rafael Nadal a complètement remodelé la dernière journée et le «Team World» n'a pas eu le droit d'y répondre en recomposant son alignement.

Or, ce dimanche, le Monde avait justement l'avantage de voir l'équipe adverse avant de choisir la sienne (l'Europe avait eu ce privilège samedi). Et en retardant l'annonce du forfait de «Rafa», «Team Europe» a de facto privé les frères McEnroe de cet énorme avantage.

«Malheureusement, les règles nous empêchent de retoucher notre alignement, pestait Patrick McEnroe après le double remporté par Sock-Isner. Premièrement, on aurait choisi John (Isner) pour jouer Thiem, mais il était prévu plus tard. Deuxièmement, on aurait envoyé Shapovalov, mais il ne pouvait pas rejouer contre Dominic. Donc on n'avait pas de choix c'est injuste. Surtout que je peux vous assurer que Thiem était le premier à l'entraînement ce matin. Bien avant que l'on apprenne officiellement le forfait de Nadal.»

Le vice-capitaine américain, personnage beaucoup plus mesuré que son frère, pense-t-il que le «Team Europe» a camouflé à dessein la blessure de Nadal pour brouiller les cartes? «Je vous laisse faire vos déductions tout seul» Même aux trois quarts vide, la salle de presse de Palexpo était alors traversée par une tension rare.

Si cet épisode est un chapitre du script écrit pour les besoins d'une exhibition – ce que beaucoup continuent de croire –, alors il faut donner sans plus tarder l'Oscar du meilleur acteur à Patrick McEnroe.

Mathieu Aeschmann, Genève

Tennis

(Sport-Center)