Coupe Davis

04 mars 2011 21:10; Act: 04.03.2011 21:13 Print

Retour victorieux pour Rafael Nadal

Rafael Nadal n'a pas eu à forcer son talent pour son retour à la compétition contre le Belge Ruben Bemelmans, au 1er tour de la Coupe Davis.

storybild

Nadal s'est imposé en moins de deux heures de jeu. (Photo: AFP)

Une faute?

Le no 1 mondial s'est imposé 6-2 6-4 6-2 en 1h54, apportant à l'Espagne son deuxième point de la journée après celui conquis facilement par Fernando Verdasco contre Xavier Malisse.


Nadal, qui n'avait plus joué depuis son élimination en quart de finale de l'Open d'Australie contre David Ferrer fin janvier en raison de soucis aux adducteurs, a rapidement pris le dessus sur son modeste adversaire, matricule 144 à l'ATP et gaucher comme lui.


La France est également sur les bons rails, puisqu'elle mène 2-0 face à l'Autriche, sans avoir non plus concédé le moindre set de la journée. Dans le hangar no 3 de l'aéroport de Vienne, l'équipe de Guy Forget a profité de la victoire inattendue contre le no 10 mondial Jürgen Melzer de Jérémy Chardy (ATP 55), qui n'avait pas encore gagné un match cette année (éliminations directes à Chennai, Sydney, Melbourne et Dubaï). Libéré d'un peu de pression avec la victoire de son coéquipier, Gilles Simon s'est chargé d'enfoncer le clou face à un Stefan Koubek qui a explosé en vol (6-0 6-2 6-3).


Tenante du titre mais privée de sa locomotive Novak Djokovic, la Serbie est sous pression. Si Viktor Troicki a difficilement battu sur Rohan Bopanna en cinq sets, Janko Tipsarevic a lui été surpris par Somdev Devvarman, 93e joueur mondial, 7-4 7-5 7-6.


En Zone Europe/Afrique (2e division), le Portugal a pris une immense option sur la qualification en menant 2-0 devant la Slovaquie. A Lisbonne, Frederico Gil n'a laissé aucune chance et seulement cinq jeux à Lukas Lacko tandis que Rui Machado a dû aller au bout des cinq sets contre Martin Klizan. Tout indique alors que les Lusitaniens seront les prochains adversaires de la Suisse, du 8 au 10 juillet, lors d'un prochain tour que les protégés de Severin Lüthi disputeraient le cas échéant à domicile.

(ats)