Roger Federer

28 janvier 2020 11:55; Act: 29.01.2020 09:38 Print

«Je suis content mais je suis dans l'inconnu»

Touché aux adducteurs et miraculé contre Tennys Sandgren, le Bâlois est revenu sur ce quart de finale au scénario improbable à l'Open d'Australie.

Voir le diaporama en grand »
Novak Djokovic s'en va après la traditionnelle séance photos du vainqueur de l'Open d'Australie au lendemain de son titre. Novak Djokovic prend la pose avec le trophée Norman Brookes Challenge au lendemain de son sacre. A Melbourne Park, les supporters serbes ont fait la fête une bonne partie de la nuit pour célébrer leur compatriote. L'Américaine Sofia Kenin a elle aussi eu le droit à son shooting photos. Et de se désaltérer un peu. Novak Djokovic a, semble-t-il, salué à sa manière ses détracteurs en tribunes après son 8e titre à Melbourne. La déception, légitime, de Dominic Thiem, perdant pour la troisième fois en finale d'un Grand Chelem après Roland-Garros 2018 et 2019. L'Américaine Sofia Kenin, 15e joueuse mondiale, a remporté à 21 ans son premier titre en Grand Chelem à Melbourne. La joie de Sofia Kenin après sa balle de match victorieuse face à l'Espagnole Garbine Muguruza, battue 2-6 6-4 6-4. La lutte a été âpre entre Dominic Thiem (à dr.) et Sascha Zverev et cela valait bien une belle accolade au filet. Roger Federer salue le public de la Rod Laver Arena. Pour la dernière fois? «Aucune idée», a-t-il répondu en conférence de presse. Roger Federer n'a rien pu faire face à Novak Djokovic en demi-finales, battu en trois sets. Le Serbe a été très impressionnant dans le tie-break du premier set avant de contrôler le reste de la rencontre. Dominic Thiem a réalisé une grande performance pour battre Rafael Nadal pour la première fois en Grand Chelem. Brillant depuis le début du tournoi, Alexander Zverev a été trop constant et consistant pour un Stan Wawrinka à bout de souffle. Garbine Muguruza, victorieuse 7-5, 6-3 de la Russe Anastasia Pavlyuchenkova, est de retour en demi-finale d'un Grand Chelem pour la première fois depuis Roland-Garros 2018. Simona Halep n'a fait qu'une bouchée d'Anett Kontaveit (31e) 6-1, 6-1 en 53 minutes et s'est ainsi qualifiée, pour la 2e fois de sa carrière, pour les demi-finales à Melbourne. Victorieux de Milos Raonic, Novak Djokovic n'a pas pu contenir ses larmes devant John McEnroe au moment d'évoquer Kobe Bryant. Roger Federer ne sait pas trop comment il s'en est sorti contre Tennys Sandgren. Mais il est en demi-finale à Melbourne. Devant son public, Ashleigh Barty (à g) a battu la Tchèque Petra Kvitova 7-6- 6-2 et sera bien au rendez-vous du dernier carré. L'Américaine Sofia Kenin a écarté la Tunisienne Ons Jabeur 6-4, 6-4 et jouera pour la première fois à 21 ans une demi-finale de Grand Chelem. Comme à Wimbledon cet été, Nick Kyrgios n'a pas démérité mais a fini par s'incliner 6-3 3-6 7-6 7-6 contre Rafael Nadal. Le grand Stan Wawrinka est de retour! Le Vaudois a sorti une performance «vintage» pour écarter en 8es de finale le no 4 mondial Daniil Medvedev. Roger Federer a passé un dimanche plutôt paisible face à Marton Fucsovics. Direction les quarts de finale pour la 15e fois à Melbourne, la 57e en Grand Chelem. La tristesse de Coco Gauff à sa sortie du court, vaincue en 8es de finale par sa compatriote Sofia Kenin. Novak Djokovic n'a connu aucun soucis pour se défaire du toujours dangereux Argentin Diego Schwartzman en 8es de finale. Dans le duel des serveurs, Milos Raonic (à dr.) a confirmé son retour en forme à Melbourne en dominant en trois sets Marin Cilic. Malade cette semaine, Stan Wawrinka ne doit pas être mécontent d'avoir vu l'Américain John Isner abandonner sur blessure au 3e tour. Elina Svitolina, compagne de Gaël Monfils, a été éliminée au 3e tour par l'ancienne no 1 Garbine Muguruza 6-1, 6-2 en 1h07. La no 2 mondiale Karolina Pliskova a été éliminée dès le 3e tour par la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (30e) 7-6 (7/4), 7-6 (7/3). Roger Federer peut remercier le Seigneur. Sa victoire au tie-break du 5e set contre John Millman tient du miracle. Tombé sur un Milos Raonic de retour à son meilleur niveau, Stefanos Tsitsipas a été éliminé dès le troisième tour. Serena Williams, dépitée lors de son match contre Wang Qiang. La Chinoise a sorti la star américaine 6-4, 6-7 (2/7), 7-5. Rafael Nadal, victorieux de sa rencontre du 3e tour contre Federico Delbonis, a eu très peur pour cette ramasseuse de balles. Stan Wawrinka est revenu de loin dans le cinquième set contre Andreas Seppi pour finalement se qualifier pour le 3e tour. Le vent a ramené du sable sur les courts et on était pas loin de jouer sur terre battue à Melbourne Park. Daniil Medvedev a vécu une journée sans histoire et a dominé facilement l'Espagnol Pedro Martinez Portero. La Tchèque Karolina Pliskova, no 2 mondiale, a sorti l'Allemande Laura Siegemund au 2e tour. Roger Federer est en grande forme sur ce début d'année et le Serbe Filip Krajinovic en a fait les frais au 2e tour. Le Bulgare Grigor Dimitrov, battu au super tie-break par l'Américain Tommy Paul, est éliminé dès le 2e tour de l'Open d'Australie. Grosse déception pour Matteo Berrettini, éliminé dès le 2e tour par Tennys Sandgren, toujours aussi à l'aise face aux joueurs du top 10. Après un premier tour coton, Novak Djokovic a moins tremblé face au Japonais Tatsuma Ito mercredi. Coco Gauff a retourné la situation contre la Roumaine Sorana Cirstea pour se qualifier pour le 3e tour. Rafael Nadal applaudit la sortie du Bolivien Hugo Dellien après sa facile victoire au premier tour. Éliminée d'entrée pat Donna Vekic, Maria Sharapova n'est plus que l'ombre de la joueuse qu'elle a été. Stan Wawrinka peut exulter. Sa victoire au premier tour contre le Bosnien Damir Dzumhur a été longue et laborieuse. Belinda Bencic s'est qualifiée pour le 2e tour en dominant la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova 6-3 7-5 mardi matin. Novak Djokovic a cédé un set lundi à l'Allemand Jan-Lennard Struff (37e), mais il l'a finalement battu 7-6 (7/5), 2-6, 6-2, 6-1, La no 1 mondiale Ashleigh Barty s'est fait peur devant son public, abandonnant le premier set à l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (120e) avant de s'imposer 5-7, 6-1, 6-1. Comme à Wimbledon cet été, Coco Gauff (à g.) a montré le chemin de la sortie d'entrée à sa compatriote Venus Williams. Serena Williams n'a pas été trop enquiquinée par la Russe Anastasia Potapova au premier tour de l'Open d'Australie. Pour son premier match officiel depuis le Masters de Londres en novembre, Roger Federer a laminé l'Américain Steve Johnson lundi. La tenante du titre Naomi Osaka a connu une entrée en matière plutôt tranquille contre la Tchèque Marie Bouzkova. Le Canadien Denis Shapovalov, classé 13e joueur mondial, a perdu ses nerfs et la partie face au Hongrois Marton Fucsovics.

Sur ce sujet
Une faute?

Roger Federer, vous êtes-vous à un moment fait à l'idée que c'était fini? Et quand avez-vous repris espoir en vos chances de victoire?

Oui, on passe par différents sentiments. J'imagine que je suis revenu du temps mort médical en étant encore un peu inquiet de comment la rencontre se déroulait pour moi, et cela n'a pas aidé. Tu espères parfois régler tes problèmes avec une pause mais ce n'a pas vraiment été le cas. Le troisième set s'était déjà à moitié envolé, il s'agissait surtout de voir ce que je pouvais faire avec ce que j'avais. C'est vraiment quand j'ai gagné la quatrième manche que j'ai pensé que je pouvais tourner les choses. Après, il servait bien et je peinais à me procurer des opportunités de break. Mais à 4-2 au 5e, j'ai senti qu'en continuant sur cette voie, cela pourrait tourner pour de bon en ma faveur.

A quel moment avez-vous ressenti une douleur? En quoi cela vous gênait-il?

Cela a débuté dans le deuxième set. C'était problématique en défense Heureusement, c'est venu petit à petit. C'est mieux que d'un coup, ce qui prouve que ce n'est pas très grave mais ce n'est pas vraiment parti non plus. J'ai pris beaucoup d'anti-inflammatoires. Et pour ne pas aggraver les choses, j'ai arrêté de jouer trop explosif. J'ai essayé de rester dans l'échange, dans le match. Et quand tu sens que ça ne s'aggrave pas, tu te relâches. Aussi quand tu n'y crois plus trop tu joues un peu plus relâché. Ça m'a aidé à ne pas griller trop d'énergie à la fin. Mais je suis incroyablement chanceux aujourd'hui.

Au regard de votre état physique et de votre niveau de jeu, pensez-vous pouvoir aller plus loin dans ce tournoi?

Si je peux survivre à un match comme celui-là ou à celui contre Millman, oui, bien sûr. J'y crois toujours jusqu'à ce que ce soit terminé, au moment où c'est l'heure de saluer votre adversaire. Je n'ai pas le sentiment d'avoir gaspillé trop d'énergie sur le plan mental aujourd'hui parce que j'ai rapidement pris conscience que les choses n'iraient pas exactement dans le sens que je voulais. Quand on était au 5e set, je me suis dit 'oh c'est déjà le 5e?' Je ne me sens pas épuisé physiquement comme contre Millman. J'ai très bien récupéré de cette bataille et je suis optimiste actuellement sur ma faculté de récupération. Je dois dire que je me sens même très bien maintenant.

Serez-vous apte à disputer la demi-finale?

Je l'espère. C'est une contracture aux adducteurs, c'est comme ça que je l'ai ressenti. Il faudra regarder comment je me sens ce soir et demain au réveil. Et puis on décidera quoi faire. Dès la fin de la conférence de presse, je vais me faire masser et discuter avec le docteur en Suisse. Peut-être qu'il faudra passer un scanner mercredi. On va décider quoi faire. Il faudra prendre les bonnes décisions. Je suis content mais en même temps, je suis dans l'inconnu donc c'est difficile de totalement apprécier.

Tennis

(Sport-Center)

Les commentaires les plus populaires

  • mjf le 28.01.2020 12:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo

    Bravo et courage, vous êtes un sportif de grande classe, je vous souhaite le meilleur pour la suite.

  • Frank21 le 28.01.2020 12:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    RF

    C'est l'expérience qui a parlé, il se connaît bien et il sait se qu'il peut faire ou non avec son corps. Sinon bravo pour cette performance, à 38 ans en demi finale d'un open.

  • May Daniel le 28.01.2020 12:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    38 ans faut le faire

    Quant on joue contre des jeunes qui ont entre 19 et 25 ans , à partir dans certain âge il est normal que ça ce complique en peut. Bravo tout de même. A 38 ans faut le faire

Les derniers commentaires

  • Jean Bonno le 28.01.2020 23:55 Report dénoncer ce commentaire

    Au placard

    Qu il prenne sa retraite et laisse la place aux jeunes ! On l'a assez vu celui la ! Il joue de moins en moins bien de toute façon avec l'age... Moins spectaculaire

  • Rafto le 28.01.2020 19:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dr

    C'est le début d'une hernie discale malheureusement!

    • Doc le 29.01.2020 01:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Rafto

      Aux adducteurs.,..quel est le terme que tu ne comprends pas ?

  • Goat le 28.01.2020 18:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Goat

    Pas grave Rodger si tu n es pas rétabli à temps pour la demi finale tu es et restera le meilleur de tous les temps. Eh oui les petits rageux ça vous fait mal mais c est ainsi He is THE GOAT. Ceux qui parlent de pognon ou de dopage c est que vous n accepter pas son talent hors normes. Mais c est un fait c est un surdoué. Bravo RF tu es le meilleur et laisse tomber les commentaires qui ne connaissent rien au tennis. Come on

  • LHC le 28.01.2020 18:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Potion magique

    il a pris quoi comme médicament dans le vestiaire , comme par hasard il resort guéri. ....

    • Gérard Cuenin le 30.01.2020 12:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @LHC

      En tout cas pas la potion magique qui permet au LHC de gagner tous SES derbys ;-) Si tu comprends pas le sports et les soins() qui suivent chaque effort sportif, retourne au Café du Commerce prendre un petit remontant, afin d'y dispenser toutes tes théories d'entraîneur multi-sports.

  • Zoo le 28.01.2020 17:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dégage

    Son cinéma est du bas de gamme.