Coupe Davis

07 décembre 2011 13:41; Act: 07.12.2011 14:28 Print

Roger Federer de la partie à Fribourg

Le Bâlois jouera bien face aux Etats-Unis au 1er tour de la Coupe Davis. Il l'a annoncé officiellement à la Fédération suisse de tennis mercredi.

Une faute?

Roger Federer participera bien à la rencontre du 1er tour de Coupe Davis avec la Suisse face aux Etats-Unis, du 10 au 12 février prochain sur terre battue à Fribourg. Le Bâlois l'a annoncé officiellement à Swiss Tennis.

Avec encore Stanislas Wawrinka, le capitaine helvétique Severin Lüthi pourra ainsi aligner la meilleure équipe possible pour ce choc du 1er tour du Groupe mondial, qui suscite déjà un grand engouement. «Il est important de pouvoir s'appuyer sur tous les meilleurs face aux redoutables Américains», observe Lüthi.

Federer, qui vient de remporter le Masters à Londres, n'a plus joué un premier tour du Groupe mondial de Coupe Davis depuis 2004 (victoire 3-2 contre la Roumanie). Sa participation - sa 21e en tout dans cette épreuve - était attendue, mais cette confirmation permettra à l'équipe de se préparer sereinement. «Je me réjouis beaucoup de jouer, en particulier avec le fort soutien qui nous attend à domicile», a fait savoir Federer. «Nous avons connu une superannée (avec la promotion), et l'ambiance ainsi que l'esprit d'équipe sont excellents.»

Les USA favoris

Les Etats-Unis, qui ont remporté 32 fois le Saladier d'argent, sont l'équipe la plus titrée dans la compétition. La Suisse ne les a battus qu'une fois, en 2001 à Bâle, grâce à... Roger Federer. Le Bâlois avait gagné ses deux simples ainsi que le double aux côtés de Lorenzo Manta.

Le capitaine américain Jim Courier n'est pas certain en revanche de pouvoir compter sur ses plus fines raquettes à Fribourg. En début de semaine, il n'avait reçu la confirmation ni de Mardy Fish, ni d'Andy Roddick.

La participation de Federer a pu un moment apparaître incertaine en raison du rendez-vous olympique de l'été prochain, qui retient toutes les attentions. Médaillé d'or en double à Pékin en 2008 avec Wawrinka, il se verrait bien remporter le simple dans le temple du tennis à Wimbledon (28 juillet - 5 août). Finalement, comme il l'a dit lors du Masters, la planification de ce tournoi olympique, qui se jouera en Europe et sur gazon, représente un défi moins compliqué qu'en 2004 (à Athènes) et 2008 (à Pékin).

Rafael Nadal en revanche, récent vainqueur du Saladier d'argent avec l'Espagne, mettra la Coupe Davis en veilleuse l'an prochain. Son compatriote David Ferrer est susceptible de l'imiter. Le Serbe Novak Djokovic, qui a laissé beaucoup de forces dans cette compétition en 2010, pourrait bien lui aussi lever le pied pour se concentrer sur les JO et la défense de ses points à l'ATP.

(ats)