Tennis

19 octobre 2019 15:20; Act: 19.10.2019 20:17 Print

Stan Wawrinka affrontera Andy Murray en finale

Convaincant de bout en bout, le Vaudois a battu l'espoir italien Jannik Sinner en demi-finale à Anvers. Il retrouvera le Britannique dimanche.

storybild

Stan Wawrinka lors du dernier US Open. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Stan Wawrinka (ATP 18) va prolonger jusqu'au bout sa belle semaine à Anvers, en Belgique. Après avoir pris la mesure de Feliciano Lopez et Gilles Simon - les deux fois en trois manches - ces derniers jours, le Vaudois s'est qualifié samedi pour sa deuxième finale de la saison - défaite contre Gaël Monfils à Rotterdam en février -, la 30e de sa carrière, en dominant Jannik Sinner (ATP 119) 6-3 6-2 en 1h05'.

Dans ce «rematch» du premier tour de l'US Open - victoire du Suisse de 34 ans en quatre sets, c'est le prometteur Jannik Sinner, premier joueur né au 21ème siècle à rejoindre le dernier carré d'un tournoi ATP, qui est le mieux entré dans ce duel. L'Italien de 18 ans a ravi le service du triple vainqueur en Grand Chelem avant d'être lâché par sa première balle de service. Résultat des courses, quatre jeux consécutif et le gain du set pour «Stan The Man».

Véloce au possible, pas du tout entamé par sa victoire vendredi en début de soirée face à Gilles Simon, le joueur de St-Barthélémy a fait le break en début de seconde manche avant d'effacer avec brio une opportunité de retour de Jannik Sinner. A 3-1, «Stanimal» n'a plus regardé dans le rétro. Il tentera dimanche de remporter son premier titre depuis celui conquis à Genève (2017) face à Andy Murray (ATP 243) qui a battu Ugo Humbert (ATP 70) en trois sets (3-6 7-5 6-2).

Première pour Murray depuis 2017

L'Ecossais a fait parler l'expérience pour s'offrir le jeune Français et sa première finale depuis 2017 et ses premiers problèmes à la hanche.

Break après avoir été mené 40-15 dans le deuxième set, neuf points d'affilée pour prendre l'avantage dans la troisième manche... l'actuel 243e mondial a été capable plusieurs fois de retourner des situations difficiles face au Français qu'il affrontait pour la première fois.

Colérique, comme lorsqu'il a gâché un break dans le deuxième set, Murray a pourtant pris l'ascendant dans un match qui a d'abord semblé lui échapper.

JSa/afp

Tennis

(jsa)