Tennis

17 novembre 2014 10:06; Act: 17.11.2014 10:19 Print

Stan Wawrinka: sept victoires qui comptent

Le Vaudois affiche un bilan global de 38 succès pour 17 défaites à l'issue du Masters, un bilan bien moins ronflant que celui de 2013 (51-23). Mais il a gagné les sept matches qui comptaient le plus en 2014, s'adjugeant notamment les trois finales qu'il a disputées.

storybild

(Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

5 janvier: Stan Wawrinka conquiert à Chennai (Inde) le cinquième titre de sa carrière sur l'ATP Tour. Il domine en deux sets (7-5 6-2) Edouard Roger-Vasselin, faisant honneur à son statut de favori face à un joueur classé à la 52e place mondiale. Il restait pourtant sur une défaite face au Français, concédée dans les Swiss Indoors de Bâle l'automne précédent.

26 janvier: Le Vaudois déjoue tous les pronostics en coiffant ses premiers lauriers en Grand Chelem. Il s'impose 6-3 6-2 3-6 6-3 face à Rafael Nadal en finale de l'Open d'Australie, livrant un véritable récital dans le premier set avant que le Majorquin ne se blesse au dos. Il a le grand mérite de ne rien lâcher dans la quatrième manche, alors qu'il lui est difficile de retrouver toute sa concentration et que Rafa retrouve peu à peu ses sensations.

31 janvier: Fatigué tant mentalement que physiquement, le tout frais champion d'Australie trouve les ressources pour permettre à la Suisse de mener 2-0 en Serbie au 1er tour de la Coupe Davis. Désormais no 1 suisse au classement ATP, il bat au forceps (6-4 4-6 6-1 7-6 en 2h38') l'espoir Dusan Lajovic (ATP 102), sauvant deux balles d'égalisation à deux sets partout. Roger Federer, qui avait débarqué à la surprise générale à Novi Sad, avait offert le premier point à la Suisse. Les deux hommes n'auront pas besoin de revenir sur le court le dimanche, Marco Chiudinelli et Michael Lammer remportant le double.

6 avril: Méconnaissable tant le vendredi face à Andrey Golubev que le samedi en double aux côtés de Roger Federer, Stan Wawrinka offre le point du 2-2 à l'équipe de Suisse de Coupe Davis dans son quart de finale face au Kazakhstan à Palexpo. Dos au mur, il domine Mikhail Kukushkin 6-7 (4/7) 6-4 6-4 6-4 dans le duel des numéros 1, sans briller mais sans concéder la moindre balle de break, avant que Roger Federer n'offre la qualification à la Suisse.

20 avril: Battu lors de leurs onze précédents duels, Stan Wawrinka s'offre le scalp de Roger Federer à Monte-Carlo dans la première finale 100% helvétique de l'histoire des Masters 1000. Il s'impose 4-6 7-6 6-2 et retrouve la 1re place de la Race. Comme cela avait été le cas à Melbourne en ce qui concerne les tournois majeurs, il brise l'hégémonie des membres du «Big Four» dans les Masters 1000. Rafael Nadal, Novak Djokovic, Andy Murray et Roger Federer avaient à eux quatre empoché 34 des 36 précédents tournois de cette catégorie.

12 septembre: Stan Wawrinka retrouve Palexpo à l'occasion de la demi-finale de Coupe Davis. La pression est certes moindre sur ses épaules au moment de retrouver le no 1 italien, l'irrascible Fabio Fognini, Roger Federer ayant battu Simone Bolelli dans le match d'ouverture. N'empêche que le Vaudois s'impose avec la manière (6-2 6-3 6-2) dans la rencontre-clé de ce week-end. Il ne brillera pas en double aux côtés de Marco Chiudinelli, mais Roger Federer ne tremblera pas le lendemain au moment d'offrir un ticket pour Lille à son équipe.

10 novembre: Le champion d'Australie aborde le Masters de Londres avec le moral dans les chaussettes, lui qui n'a gagné que deux matches depuis l'US Open. Il se relance et se rassure en écrasant Tomas Berdych 6-1 6-1 dans son premier match de poule, pratiquant le tennis varié fait de slices et d'accélérations fulgurantes qui lui avait permis de renverser des montagnes en début de saison. Il se qualifiera ensuite pour les demi-finales, où il prouvera face à Roger Federer qu'il est bel et bien de retour à son meilleur niveau.

(ats)