Charleston

06 avril 2013 09:34; Act: 06.04.2013 12:58 Print

Stefanie Vögele s'offre Caroline Wozniacki

Stefanie Vögele a fêté, de loin, le plus grand succès de sa carrière en dominant l'ancienne no 1 mondiale Caroline Wozniacki (Dan) en quart de finale du tournoi de Charleston/EU 3-6 6-4 6-3.

storybild

A 23 ans, l'Argovienne n'a jamais été aussi forte. (Photo: Keystone)

Une faute?

Quelques jours après avoir égalé le meilleur classement de sa carrière à la WTA (63e), la protégée d'Ivo Werner a réalisé un exploit inattendu face à la Danoise, 10e mondiale. La terre battue de Charleston lui convient bien puisqu'elle avait déjà atteint les 8es de finale l'an dernier dans ce tournoi. Et cette année, face à Wozniacki, la joueuse de Leuggern est pour la troisième fois de la semaine parvenue à surmonter la perte du premier set, signe de sa farouche volonté et de la confiance qui l'anime depuis le début de saison.


Wozniacki menait 6-3 3-2 et 40-0, et à ce moment-là, peu de monde aurait parié sur l'Argovienne. Mais Vögele s'est battue, a pris des risques pour finir par l'emporter après 2h11' de jeu. Elle a aussi bénéficié d'une petite part de chance dans le dernier jeu, avec notamment une balle qui a touché le filet pour finir hors de portée de Wozniacki sur le 15-0. Mais sa victoire est méritée. La Suissesse fut la plus entreprenante sur le terrain, réussissant 40 coups gagnants et se procurant 19 balles de break.


Elle ne s'est pas laissé démonter par les réclamations de son adversaire, qui a protesté plus souvent qu'à son tour contre les décisions arbitrales. Il s'agit de la première victoire de Vögele contre une joueuse du top 10, après huit défaites.


C'est aussi la première fois depuis le tournoi de Madrid en 2009 (avec alors Patty Schnyder) qu'une Suissesse se hisse en demi-finales d'un tournoi de cette catégorie («Premier»). Stefanie Vögele rencontrera la Serbe Jelena Jankovic (WTA 18, ex-no 1 mondiale), dès 21h heure suisse ce samedi, dans un dernier carré qui rassemble encore les soeurs Venus et Serena Williams.


L'Argovienne est en pleine ascension depuis trois ou quatre mois. Elle a déjà gagné 40 places au classement mondial depuis début 2013, après avoir notamment atteint les 8es de finales à Paris à fin janvier et surtout les demi-finales (sur dur) à Memphis à mi-février. A Charleston, «elle ne disposait pas d'une invitation en bonne et due forme, mais elle est bien de la fête!», comme l'a observé un commentateur TV américain.


A quinze jours du match de Fed Cup de promotion dans le groupe mondial I contre l'Australie à Chiasso, la forme de Stefanie Vögele aura de quoi booster le clan helvétique.

(ats)