Dopage

17 juin 2009 13:49; Act: 17.06.2009 13:55 Print

Une plainte entre les mains du parquet dans l'affaire Gasquet

Le parquet de Paris a ouvert début juin une enquête préliminaire à la suite d'une plainte pour administration de substance nuisible déposée par Richard Gasquet, contrôlé positif à la cocaïne en mars.

Une faute?

Cette enquête a été confiée aux policiers de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Le joueur, qui affirme n'avoir jamais consommé de la cocaïne, avait déposé plainte le 5 juin auprès du procureur de Paris pour administration de substance nuisible ayant porté atteinte à l'intégrité physique ou psychique. «Le principe est d'essayer de comprendre comment il a été été contrôlé positif à la cocaïne alors qu'il n'en a jamais consommé», avait expliqué son avocate, Me Marie Burguburu, au moment du dépôt de la plainte.

L'ex-no 1 français, 23 ans, avait été contrôlé positif à la cocaïne le 28 mars en marge du tournoi de Miami avec un taux de 151ng/ml dans ses urines, en deçà du seuil de positivité de 300ng/ml retenu dans les affaires judiciaires. Gasquet, qui risque deux ans de suspension, doit comparaître le 29 juin devant le tribunal antidopage de la Fédération internationale.

(ats)