US Open 2013

30 août 2013 22:13; Act: 31.08.2013 21:56 Print

Wawrinka domine Karlovic en trois sets

Stanislas Wawrinka (10e ATP) a battu vendredi le Croate Ivo Karlovic (79e ATP) en trois sets 7-5, 7-6, 6-4. Le Vaudois affrontera Marcos Baghdatis (53e ATP) au 3e tour.

storybild

Stanislas Wawrinka a fait preuve d'une grande solidité vendredi, limitant au maximum les fautes directes (20) tout en réussissant 45 coups gagnants. (Photo: J.Szenes)

Sur ce sujet
Une faute?

Cette victoire sur le géant croate (2m08) est déjà la 38e de l'année pour Stanislas Wawrinka. Il a ainsi d'ores et déjà fait aussi bien que durant l'intégralité de la saison 2008, sa meilleure jusqu'ici sur le circuit avec notamment une première accession au top 10 de la hiérarchie mondiale.

Baghdatis au 3e tour

Stanislas Wawrinka se mesurera à Marcos Baghdatis (ATP 53) dimanche au 3e tour, dès 11h (17h en Suisse) dans le stade Louis Armstrong. Il affiche un bilan favorable face au Chypriote (2-0), qu'il a qui plus est affronté à chaque fois sur des courts en dur. Leur plus récent duel avait eu pour cadre l'Open d'Australie 2012, où il s'était imposé en quatre sets au 2e tour. Il peut donc légitimement espérer atteindre pour la 13e fois le stade des 8es de finale en Grand Chelem.

Le champion olympique 2008 de double ne sous-estimera cependant certainement pas un joueur qui a fait forte impression dans son 2e tour. Marcos Baghdatis a en effet écrasé le Sud-Africain Kevin Anderson (no 17) 6-2 6-2 6-2 vendredi soir. Le finaliste de l'Open d'Australie 2006 n'a pas dû faire face à la moindre balle de break, ne concédant que 3 points derrière sa première balle de service. Il semble avoir retrouvé toutes ses sensations, lui qui avait subi neuf défaites d'affilée sur l'ATP Tour avant de débarquer à Washington en juillet.

Une belle solidité

Stanislas Wawrinka a fait preuve d'une grande solidité vendredi, limitant au maximum les fautes directes (20) tout en réussissant 45 coups gagnants. Son début de match fut pourtant catastrophique, puisqu'il se retrouva mené 1-4 sans avoir inscrit le moindre point à la relance. Tout de même très limité sur le plan technique, Ivo Karlovic relançait totalement les actions du Vaudois en commettant deux doubles fautes dans le septième jeu. Le vent avait tourné.

Auteur d'un nouveau break dans le onzième jeu, Stanislas Wawrinka n'allait plus être inquiété sur son service dans les deux derniers sets. Il tremblait certes au moment de conclure dans le jeu décisif de la deuxième manche, où il mena 5/2 avant de devoir effacer une balle de set à 6/7, mais poussait une nouvelle fois son adversaire à la faute à 9/8. Ivo Karlovic craquait également dans le dernier jeu de la partie, offrant la victoire à Stanislas Wawrinka sur une volée haute de coup droit totalement manquée.