Tennis

23 janvier 2020 09:00; Act: 23.01.2020 13:38 Print

Wawrinka pousse un grand «ouf» de soulagement

par Mathieu Aeschmann, Melbourne - Passé par tous les états d’âme, Stan Wawrinka a su se remobiliser à temps pour s’extraire du piège Andreas Seppi (4-6, 7-5, 6-3, 3-6, 6-4).

Voir le diaporama en grand »
Novak Djokovic s'en va après la traditionnelle séance photos du vainqueur de l'Open d'Australie au lendemain de son titre. Novak Djokovic prend la pose avec le trophée Norman Brookes Challenge au lendemain de son sacre. A Melbourne Park, les supporters serbes ont fait la fête une bonne partie de la nuit pour célébrer leur compatriote. L'Américaine Sofia Kenin a elle aussi eu le droit à son shooting photos. Et de se désaltérer un peu. Novak Djokovic a, semble-t-il, salué à sa manière ses détracteurs en tribunes après son 8e titre à Melbourne. La déception, légitime, de Dominic Thiem, perdant pour la troisième fois en finale d'un Grand Chelem après Roland-Garros 2018 et 2019. L'Américaine Sofia Kenin, 15e joueuse mondiale, a remporté à 21 ans son premier titre en Grand Chelem à Melbourne. La joie de Sofia Kenin après sa balle de match victorieuse face à l'Espagnole Garbine Muguruza, battue 2-6 6-4 6-4. La lutte a été âpre entre Dominic Thiem (à dr.) et Sascha Zverev et cela valait bien une belle accolade au filet. Roger Federer salue le public de la Rod Laver Arena. Pour la dernière fois? «Aucune idée», a-t-il répondu en conférence de presse. Roger Federer n'a rien pu faire face à Novak Djokovic en demi-finales, battu en trois sets. Le Serbe a été très impressionnant dans le tie-break du premier set avant de contrôler le reste de la rencontre. Dominic Thiem a réalisé une grande performance pour battre Rafael Nadal pour la première fois en Grand Chelem. Brillant depuis le début du tournoi, Alexander Zverev a été trop constant et consistant pour un Stan Wawrinka à bout de souffle. Garbine Muguruza, victorieuse 7-5, 6-3 de la Russe Anastasia Pavlyuchenkova, est de retour en demi-finale d'un Grand Chelem pour la première fois depuis Roland-Garros 2018. Simona Halep n'a fait qu'une bouchée d'Anett Kontaveit (31e) 6-1, 6-1 en 53 minutes et s'est ainsi qualifiée, pour la 2e fois de sa carrière, pour les demi-finales à Melbourne. Victorieux de Milos Raonic, Novak Djokovic n'a pas pu contenir ses larmes devant John McEnroe au moment d'évoquer Kobe Bryant. Roger Federer ne sait pas trop comment il s'en est sorti contre Tennys Sandgren. Mais il est en demi-finale à Melbourne. Devant son public, Ashleigh Barty (à g) a battu la Tchèque Petra Kvitova 7-6- 6-2 et sera bien au rendez-vous du dernier carré. L'Américaine Sofia Kenin a écarté la Tunisienne Ons Jabeur 6-4, 6-4 et jouera pour la première fois à 21 ans une demi-finale de Grand Chelem. Comme à Wimbledon cet été, Nick Kyrgios n'a pas démérité mais a fini par s'incliner 6-3 3-6 7-6 7-6 contre Rafael Nadal. Le grand Stan Wawrinka est de retour! Le Vaudois a sorti une performance «vintage» pour écarter en 8es de finale le no 4 mondial Daniil Medvedev. Roger Federer a passé un dimanche plutôt paisible face à Marton Fucsovics. Direction les quarts de finale pour la 15e fois à Melbourne, la 57e en Grand Chelem. La tristesse de Coco Gauff à sa sortie du court, vaincue en 8es de finale par sa compatriote Sofia Kenin. Novak Djokovic n'a connu aucun soucis pour se défaire du toujours dangereux Argentin Diego Schwartzman en 8es de finale. Dans le duel des serveurs, Milos Raonic (à dr.) a confirmé son retour en forme à Melbourne en dominant en trois sets Marin Cilic. Malade cette semaine, Stan Wawrinka ne doit pas être mécontent d'avoir vu l'Américain John Isner abandonner sur blessure au 3e tour. Elina Svitolina, compagne de Gaël Monfils, a été éliminée au 3e tour par l'ancienne no 1 Garbine Muguruza 6-1, 6-2 en 1h07. La no 2 mondiale Karolina Pliskova a été éliminée dès le 3e tour par la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (30e) 7-6 (7/4), 7-6 (7/3). Roger Federer peut remercier le Seigneur. Sa victoire au tie-break du 5e set contre John Millman tient du miracle. Tombé sur un Milos Raonic de retour à son meilleur niveau, Stefanos Tsitsipas a été éliminé dès le troisième tour. Serena Williams, dépitée lors de son match contre Wang Qiang. La Chinoise a sorti la star américaine 6-4, 6-7 (2/7), 7-5. Rafael Nadal, victorieux de sa rencontre du 3e tour contre Federico Delbonis, a eu très peur pour cette ramasseuse de balles. Stan Wawrinka est revenu de loin dans le cinquième set contre Andreas Seppi pour finalement se qualifier pour le 3e tour. Le vent a ramené du sable sur les courts et on était pas loin de jouer sur terre battue à Melbourne Park. Daniil Medvedev a vécu une journée sans histoire et a dominé facilement l'Espagnol Pedro Martinez Portero. La Tchèque Karolina Pliskova, no 2 mondiale, a sorti l'Allemande Laura Siegemund au 2e tour. Roger Federer est en grande forme sur ce début d'année et le Serbe Filip Krajinovic en a fait les frais au 2e tour. Le Bulgare Grigor Dimitrov, battu au super tie-break par l'Américain Tommy Paul, est éliminé dès le 2e tour de l'Open d'Australie. Grosse déception pour Matteo Berrettini, éliminé dès le 2e tour par Tennys Sandgren, toujours aussi à l'aise face aux joueurs du top 10. Après un premier tour coton, Novak Djokovic a moins tremblé face au Japonais Tatsuma Ito mercredi. Coco Gauff a retourné la situation contre la Roumaine Sorana Cirstea pour se qualifier pour le 3e tour. Rafael Nadal applaudit la sortie du Bolivien Hugo Dellien après sa facile victoire au premier tour. Éliminée d'entrée pat Donna Vekic, Maria Sharapova n'est plus que l'ombre de la joueuse qu'elle a été. Stan Wawrinka peut exulter. Sa victoire au premier tour contre le Bosnien Damir Dzumhur a été longue et laborieuse. Belinda Bencic s'est qualifiée pour le 2e tour en dominant la Slovaque Anna Karolina Schmiedlova 6-3 7-5 mardi matin. Novak Djokovic a cédé un set lundi à l'Allemand Jan-Lennard Struff (37e), mais il l'a finalement battu 7-6 (7/5), 2-6, 6-2, 6-1, La no 1 mondiale Ashleigh Barty s'est fait peur devant son public, abandonnant le premier set à l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (120e) avant de s'imposer 5-7, 6-1, 6-1. Comme à Wimbledon cet été, Coco Gauff (à g.) a montré le chemin de la sortie d'entrée à sa compatriote Venus Williams. Serena Williams n'a pas été trop enquiquinée par la Russe Anastasia Potapova au premier tour de l'Open d'Australie. Pour son premier match officiel depuis le Masters de Londres en novembre, Roger Federer a laminé l'Américain Steve Johnson lundi. La tenante du titre Naomi Osaka a connu une entrée en matière plutôt tranquille contre la Tchèque Marie Bouzkova. Le Canadien Denis Shapovalov, classé 13e joueur mondial, a perdu ses nerfs et la partie face au Hongrois Marton Fucsovics.

Sur ce sujet
Une faute?

Stan Wawrinka sera bien au rendez-vous du troisième tour de l’Open d’Australie vendredi face à John Isner. Il a su surmonter ses doutes et ses frustrations pour retourner un match qui a failli lui échapper deux fois. Imprécis et irritable durant un set et demi, le Vaudois a d’abord su sonner la révolte en fin de deuxième manche alors qu’Andreas Seppi (ATP 85) servait pour s’envoler. Il s’est ensuite relancé après avoir cédé son service en premier dans le cinquième set. Après 3h38 d’une bataille intense mais inégale, «Stanimal» pouvait donc placer une dernière fois l’index sur sa tempe. Il venait de remporter une victoire qui pourrait valoir très cher (4-6, 7-5, 6-3, 3-6, 6-4).

Avertissement salvateur

Est-ce l’avertissement que Stan Wawrinka a reçu en milieu de deuxième set pour avoir envoyé une balle contre le toit de la Margaret Court Arena qui l’a dans un premier temps remis en selle ? Il répondra à cette question dans les heures qui viennent. Mais depuis le bord du court, il y aura eu chez «Stanimal» un avant et un après. Jusqu’à cet incident – qui le poussa à longuement discuter avec l’arbitre Alison Hughes et le superviseur Gerry Armstrong – le champion 2014 semblait emprunté, doutant de ses choix et de ses frappes. Pire, le Vaudois donnait l’impression d’être paralysé par une énergie qu’il n’arrivait pas à sortir. Or sur le jeu suivant l’argument, il salua deux échanges gagnés par deux énormes cris. Stan Wawrinka était redevenu le patron sur le court.

Seppi, contreur né

Alors bien sûr, Andreas Seppi n’était pas étranger aux difficultés rencontrées jusque-là par le Vaudois. Pour rappel, les deux hommes s’étaient rencontrés en huitièmes de finale ici même il y a trois ans. Et «Stanimal» l’avait remporté au bout de trois tie-breaks. Depuis, l’Italien n’a rien changé de ce qui en fait un étalon du circuit depuis quinze ans. L’homme est un patient contreur, face à qui il est délicat de choisir le moment de la prise de risques. Le genre de joueur contre qui vous pouvez exploser tout seul.

Victoire miraculeuse

Parce qu’il a su dompter sa frustration, Stan Wawrinka a fini par trouver ce fin réglage le match avançant. Et parce qu’il a su rester calme après la perte d’un quatrième set durant lequel il laissa passer quatre balles de break (à 3-3), le Vaudois va certainement puiser une tonne de vibrations positives dans cette victoire un rien miraculeuse. «Ce match aurait pu basculer de son côté, admettait-il après la balle de match. Andreas avait le break au cinquième Je suis juste super content de m’en être sorti. C’est toujours spécial de gagner tard le soir dans une telle ambiance. Je me réjouis de revenir samedi.»

Isner samedi

Ce sera face à John Isner et son service de mammouth. Stan Wawrinka devra donc surmonter un autre type de frustration: celle que suscitent les grands serveurs. L’année dernière, l’homme aux trois titres du Grand Chelem l’avait éprouvée à ses dépens contre Milos Raonic (défaite en quatre tie-breaks). À lui de montrer vendredi face à «Big John» tout le chemin parcouru en douze mois.

Tennis

Les commentaires les plus populaires

  • Dlaballe le 23.01.2020 13:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Come on

    Bravo Stan , un bon match et un super mental .. COME ON !!

  • MikeeGee le 23.01.2020 13:53 Report dénoncer ce commentaire

    Gros mental

    Mental au top cette fois-ci. En tout cas match magnifique des deux joueurs! C'est pour ce genres de match que je regarde le tennis.

  • fanfan le 23.01.2020 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on attend la suite

    bravo. Dur mais bien.

Les derniers commentaires

  • Le valesco le 24.01.2020 12:01 Report dénoncer ce commentaire

    que du bol

    Bof j'ai regardé le match est vraiment il a fait beaucoup de fautes il a surtout de la chance c'est tout

  • Paprika le 23.01.2020 15:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nez rouge

    Son doigt sur la tempe ça veut tout dire.....

  • Christian le 23.01.2020 14:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    Bravo Stan, bonne continuation je pense que tu peux aller le cherché ce titre

  • Scarabée le 23.01.2020 14:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    yessss

    De bon augure pour la suite ce match :-) me réjouis.

  • Nicolas le 23.01.2020 14:31 Report dénoncer ce commentaire

    Journaliste anglophone ?

    "sur le jeu suivant largument". Ca vous dit d'écrire en français ?