Aktualisiert

InterviewJetzt spricht das Orakel

Ihre Trefferquote bei den EM-Prognosen war nicht gerade berauschend. Dennoch vergleicht sich Virginie mit Krake Paul. Lesen Sie das Interview mit dem Pornostar auf Französisch.

von
Jean-Michel Hennebert

D'où vous est venue l'idée de devenir «Vivi la pieuvre» pendant cet Euro-2012?

Virginie Caprice: Je l'ai fait parce que j'aime bien le foot et parce que j'adore être coquine. J'ai toujours mis des photos sexys en ligne, que ce soit sur mon blog, mon compte Twitter ou mon Facebook. Au tout début, cela m'amusait juste de poster mes pronostics de cette manière, ça me faisait rire. Maintenant, c'est presque devenu un jeu avec les internautes du monde entier. En plus, le pseudo de «Vivi la pieuvre» me va parfaitement…

Face à l'engouement que suscitent vos photos, peut-on considérer officiellement que vous avez pris la place de Paul le poulpe?

(Rires). Oui, j'imagine qu'on peut dire ça…

Et pourtant la concurrence était féroce entre l'éléphante Citta et bien d'autres animaux censés prédire l'avenir.

Vu l'engouement qu'a suscité Paul le poulpe, je suis plutôt surprise de ce qui se passe actuellement. Pour moi, tout cela est inattendu.

Depuis quand êtes-vous une vraie fan de foot?

J'ai toujours baigné dans ce milieu, mon frère ayant fait du foot quand il était jeune et il possédait des posters des grands joueurs de l'époque comme Platini et autres. Mais je dois reconnaître que je suis vraiment devenue accro avec l'arrivée de Zidane, un joueur pareil ne peut pas laisser les filles indifférentes. Mais maintenant, je frissonne rien qu'en pensant à Messi. Ce qui me plaît de toute façon, ce sont les beaux matches, les grands matches.

Avec plus de 50% de résultats justes sur cet Euro-2012, vous faites jeu égal avec certains experts. Quel est votre secret?

C'est uniquement l'intuition féminine... (rires) En fait, je laisse les choses venir, mais je n'ai qu'une seule règle: je ne divulgue jamais mes pronostics la veille des matches, toujours le jour même. Cela est dû uniquement au fait que je suis superstitieuse.

Et comment vivez-vous les matches

Je les vis tous à fond! Même quand je suis seule chez moi, je me mets à crier et à supporter mon équipe favorite. (rires) En revanche, je déteste perdre, je suis capable de m'énerver toute seule quand je me suis trompée dans mes pronostics! Mais heureusement, cela n'arrive pas trop souvent.

Allez-vous continuer à réaliser vos pronostics une fois l'Euro terminé?

A priori oui, car j'aime vraiment faire cela, je suis devenue accro je crois.

(Avec Lessentiel.lu)

Deine Meinung